Développement

Installation de mon environnement de développement web avec MacPorts

4

Ayant reçu mon nouveau portable Macintosh, je me suis posé la question suivante: « Faut-il tout recompiler mes éléments ou les installer avec macports ? ». J’ai décidé de choisir la seconde solution pour me faciliter les choses. Je vais vous détailler ci-dessous l’installation des éléments suivants:

  • MacPorts
  • Apache
  • Subversion et dav_svn
  • MySql
  • php

1. MacPorts
Vous trouvez l’installeur directement sur le site web macports. Vous avez plusieurs possibilités offertes. Il vous suffit de lire la page install du site.

2. Installation du serveur Apache

sudo port install apache2

Démarrage du serveur:

sudo /opt/local/apache2/bin/apachectl start

Pour lancer automatiquement le serveur au démarrage, il suffit de lancer la commande suivante:

sudo launchctl load -w /Library/LaunchDaemons/org.macports.apache2.plist

Il ne reste plus qu’à changer votre configuration en éditant le fichier httpd.conf.
Dans mon cas, j’ai décidé de mettre mon dossier root à la racine de mon disque (/www).
Nous en avons fini avec l’installation d’apache 😉

3. Installation de Subversion et dav_svn
J’ai décidé d’installer un serveur subversion directement sur ma machine pour pouvoir stocker le suivi des changement dans mes projets. Si vous ne voulez pas le faire, il suffit de supprimer l’option « +mod_dav_svn ».

sudo port install subversion +mod_dav_svn

Après l’installation des éléments, il nous suffit de charger le module dav avec la commande apxs:

cd /opt/local/apache2/modules
sudo /opt/local/apache2/bin/apxs -a -e -n "dav_svn" mod_dav_svn.so

L’installation est toujours aussi simple.

4. Installation de MySql

sudo port install mysql5-server

Installation des bases nécessaires à MySql:

sudo -u mysql mysql_install_db5

Démarrage du serveur:

sudo /opt/local/lib/mysql5/bin/mysqld_safe &

Configuration de mysql:

sudo /opt/local/lib/mysql5/bin/mysql_secure_installation

Pour lancer automatiquement le serveur au démarrage, il suffit de lancer la commande suivante:

sudo launchctl load -w /Library/LaunchDaemons/org.macports.mysql5.plist

Je vais maintenant personnaliser un peu mon installation pour fixer les paramètres par défaut. Pour cela , je vais créer un fichier my.cnf dans le dossier /etc avec le contenu suivant:

[client]
port=3306
default-character-set=utf8

[mysqld]
port=3306
default-character-set=utf8
collation-server=utf8_unicode_ci
default-collation=utf8_unicode_ci
default-storage_engine = InnoDB
default_table_type = InnoDB

Toujours aucun problème lors de l’installation de MySql.

5. Installation de PHP
Tous les options ci-dessous ne sont pas nécessaires. Vous pouvez choisir uniquement les paquets dont vous avez besoin.

sudo port install php5
sudo port install php5-curl php5-gd php5-iconv php5-imap php5-mbstring php5-mcrypt php5-mysql php5-sockets php5-solr php5-sqlite php5-tidy php5-zip

Nous allons choisir notre fichier php.ini. Comme je suis sur une machine de dev, je vais choisir le php.ini-dist

sudo cp /opt/local/etc/php5/php.ini-development /opt/local/etc/php5/php.ini

J’ai également changé quelques paramètres dans mon fichier php.ini:

short_open_tag = Off
post_max_size = 50M
magic_quotes_gpc = Off
upload_max_filesize = 50M
;extension_dir = "./" (ligne commentée)
pdo_mysql.default_socket = /opt/local/var/run/mysql5/mysqld.sock
mysql.default_socket = /opt/local/var/run/mysql5/mysqld.sock
date.timezone = Europe/Zurich

Il ne reste plus qu’à charger le module php dans apache:

cd /opt/local/apache2/modules
sudo /opt/local/apache2/bin/apxs -a -e -n "php5" libphp5.so

Si vous désirez de la couleur en ligne de commande php, vous devez ajouter un module additionnel:

sudo port install php5-posix

Dès à présent, vous retrouverez des commandes sexy 😉

6. Configuration Apache
Pour qu’Apache prenne en compte les extensions .php et .phps, nous allons inclure la ligne suivante dans le fichier httpd.conf

Pour charger la configuration des virtualhosts, il faut activer la ligne suivante:

Include conf/extra/httpd-vhosts.conf

Pour charger la configuration php, il faut ajouter la ligne suivante:

Include conf/extra/mod_php.conf

Dans le fichier httpd-vhosts.conf, j’ai laissé uniquement les choses suivantes:

NameVirtualHost *:80
Include conf/vhosts/*.conf

Nous pouvons maintenant créer le dossier vhosts dans le dossier conf d’apache pour y mettre nos fichiers domaines

cd /opt/local/apache2/conf
sudo mkdir vhosts
cd vhosts

Dans mon cas, j’ai choisi de mettre tous les fichiers des divers virtualhosts dans le dossier /www/vitualhosts/ à la racine de mon disque:

cd /
sudo mkdir -p /www/virtualhosts
chmod -R 777 /www

J’ai ensuite réaliser le virtualhost « default »:

cd /www/virtualhosts
mkdir default
chmod 777 default
cd /opt/local/apache2/conf/vhosts
touch default.conf

Voici le contenu de mon virtualhost « default »

<VirtualHost *:80>
  ServerName macbookpro.local
  DocumentRoot /www/virtualhosts/default
  DirectoryIndex index.php
  
  <Directory "/www/virtualhosts/default">
    AllowOverride All
    Allow from All
  </Directory>
</VirtualHost>

Remarque: macbookpro.local est le nom défini dans les préférences réseau

J’utilise ce domaine « default » par exemple, pour y mettre mon phpmyadmin.

Vous êtes maintenant prêt pour réaliser vos propres virtualhosts. Tous vos configurations localisées dans le dossier vhosts seront chargées au prochain redémarrage d’apache.

7. Optionnel
Modules additionnels pour php:

sudo port install php5-apc
sudo port install php5-xdebug

Dans mon domaine d’activités professionnelles, j’utilise également un client yaz qui est lui aussi interfaçable avec php:

sudo port install php5-yaz

Voilà. Mon installation est terminée. N’hésitez pas à me poser des questions avec le formulaire ci-dessous.

Share

Subversion: Réglage automatique de propriétés

0

Le serveur Subversion n’a pas d’option pour l’activation du réglage automatique de propriétés. Vous pouvez cependant activer ces éléments directement sur votre poste client.

Lorsque je développe mes scripts, j’ai en général, un portion de mon entête qui se présente sous cette forme:

* @package    Nom du projet
* @subpackage Nom du module
* @author     Nom de l'auteur
* @version    SVN: $Id$

Rendez-vous dans votre terminal:

$ cd (vous devriez vous retrouver dans votre répertoire)
$ cd .subversion
$ vi config

Décommenter la ligne suivante dans la section [miscellany]:

enable-auto-props = yes

Ajouter la ligne suivante dans la section [auto-props]:

*.php = svn:eol-style=native;svn:keywords=Id

Au prochain commit (svn ci), le tag $Id$ devrait être renseigné.

Share
Haut de page